Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
Accueil / A savoir / Communiqués / La taxe d’enlèvement des ordures ménagères de la Métropole...
15 novembre 2018

La taxe d’enlèvement des ordures ménagères de la Métropole de Lyon

Le tribunal administratif de Lyon a statué le 14 novembre 2018 sur une requête de la SA Auchan, relative à la taxe d’enlèvement des ordures ménagères à laquelle elle avait été assujettie en 2015, pour un magasin situé à Saint-Priest.

Ce jugement a été rendu par une formation spécifique, sous la présidence du premier vice-président du tribunal, assisté de deux magistrats ayant le grade de président et de deux autres magistrats.

Cette formation de jugement a confirmé la jurisprudence habituelle du tribunal, constatant que les délibérations fixant les taux de taxe pour les années 2011 à 2015 avaient été annulées, et que le taux voté pour 2010 n’était pas applicable, dans la mesure où il était illégal. L’illégalité relevée tient au fait que les taux fixés sont trop élevés, de sorte que le montant global des ressources du service excède son coût de fonctionnement.    

Le tribunal a également statué sur les conclusions de l’Etat et de la Métropole de Lyon, demandant que la part de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères légalement exigible soit laissée à la charge de la SA Auchan. Le motif en était qu’en cas de décharge totale, la SA Auchan bénéficierait gratuitement du service.  

La demande de l’Etat et de la Métropole de Lyon a été rejetée, conformément aux principes dégagés par le Conseil d’Etat dans un arrêt n° 413896, du 24 octobre 2018. En effet, le juge administratif ne dispose pas du pouvoir de déterminer le montant de la taxe que le contribuable aurait dû payer. Au demeurant, la taxe est due par les propriétaires des immeubles, indépendamment de l’utilisation du service. 

>voir la décision

  • La Lettre de la justice administrative

    Consultez tous les numéros

    lalja

Toutes les actualités

toutes les actualités